17. Partnerships For The Goals

Revitalize the global partnership for sustainable development

A successful sustainable development agenda requires partnerships between governments, the private sector and civil society. These inclusive partnerships built upon principles and values, a shared vision, and shared goals that place people and the planet at the centre, are needed at the global, regional, national and local level.
Urgent action is needed to mobilize, redirect and unlock the transformative power of trillions of dollars of private resources to deliver on sustainable development objectives. Long-term investments, including foreign direct investment, are needed in critical sectors, especially in developing countries. These include sustainable energy, infrastructure and transport, as well as information and communications technologies. The public sector will need to set a clear direction. Review and monitoring frameworks, regulations and incentive structures that enable such investments must be retooled to attract investments and reinforce sustainable development. National oversight mechanisms such as supreme audit institutions and oversight functions by legislatures should be strengthened.

Où en est la Tunisie concernant l’ODD #17

La Tunisie s’est engagée dans un processus inclusif de réformes institutionnelles et de décentralisation visant à établir un partenariat entre l’administration centrale et les 350 municipalités. La Tunisie a un riche tissu associatif, constitué par +22 mille associations (2019). Le rôle crucial de la société civile et du secteur privé pendant la transition démocratique a été reconnu par le Prix Nobel de la Paix de 2015. La communauté internationale est fortement engagée en Tunisie en soutien à la transition que vit le pays depuis 2011. La part des aides publiques au développement reçues par la Tunisie par rapport au RNB est passé de 0.439 % en 1995 à +1% en 2005 et 2010 et à+ 2% en 2012 et 2017.

+2%

aides publiques au développement reçues par la Tunisie par rapport RNB

9%

du revenu national disponible brut est épargné en 2017 contre +22% en 2009

31%

des tunisiens dans les régions du Centre Ouest sont pauvres

4,5 Mrd DT

le volume des transferts de fonds des tunisiens résidents à l'étranger(2017) 5% du PIB et 20% de l'épargne nationale dans les régions du Centre Ouest sont pauvres

Goal #16  |  Goal #17