16. Paix, Justice et Institutions Efficaces

PROMOUVOIR L’AVÈNEMENT DE SOCIÉTÉS PACIFIQUES ET OUVERTES AUX FINS DU DÉVELOPPEMENT DURABLE, ASSURER L’ACCÈS DE TOUS À LA JUSTICE ET METTRE EN PLACE, À TOUS LES NIVEAUX, DES INSTITUTIONS  EFFICACES, RESPONSABLES ET OUVERTES

« Cet objectif met l’accent sur la promotion de sociétés pacifiques et inclusives pour le développement durable, l’accès à la justice pour tous et le renforcement des institutions responsables et efficaces à tous les niveaux ».

Sans paix, il est impossible pour un pays de se développer et pour ses habitants de vivre, de vaquer à leurs occupations quotidiennes et d’élever une famille. Et sans justice, sans droits de l’homme et sans gouvernement fondé sur l’état de droit, nulle paix n’est possible. Si pour certaines régions du monde, la paix et la justice relatives dont elles jouissent vont de soi, d’autres pays sont en proie aux conflits armés, aux crimes, à la torture et à l’exploitation, autant de fléaux qui entravent leur développement. La paix et la justice sont un objectif vers lequel tous les pays doivent tendre. Les objectifs de développement durable visent à limiter toutes les formes de violence et exhortent les gouvernements ainsi que les communautés à trouver des solutions durables aux conflits et à l’insécurité. Cela implique de renforcer l’état de droit, de réduire les flux d’armes illicites et d’accorder une plus grande place aux pays en développement dans les institutions de gouvernance mondiale.

Où en est la Tunisie concernant l’ODD #16

Depuis janvier 2011, la Tunisie est engagée sur la voie de l’instauration d’un État démocratique qui respecte, protège et promeut les libertés et les droits fondamentaux. Ces principes sont maintenant consacrés dans la Constitution de janvier 2014 et motivent une série de réformes dans des domaines tels que la justice, la sécurité et la bonne gouvernance. Ces efforts sont fondamentaux pour continuer à consolider l’Etat de droit, socle nécessaire pour une société où tous les Tunisiens et Tunisiennes jouissent des mêmes droits et opportunités.

54%

des tunisiens ont confiance dans les services publics

59%

des citoyens ont exprimé leur peur des crimes violents dans leur région

50%

des prisonniers sont en attente de jugement en Tunisie

88%

des enfants âgés de 1-14 ans qui ont subi n'importe quel châtiment corporel ou agression psychologique par leur gardien(ne)